MIRÓ Joan
» S'inscrire à la News Letter
» e-boutique
» Arken Museum
» Graphik Museun - Münster
» Miro - Musée Picasso à Münster
» Artnet
» Pera Museum à Istanbul
» 28ème FIFA - Festival International du Film sur l'Art
20 Avril 1893: Naissance de Joan Miró Ferra à Barcelone. Son père est horloger, sa mère fille d'ébéniste.

1901: Premiers dessins.

1907: Entre à l'école de commerce de Barcelone.

1912: Etudes artistiques à l'école Gali jusqu'en 1915. Il rencontre le céramiste Artigas, le peintre Ricart, et découvre la peinture cubiste lors d'une exposition à Barcelone.

1918: Première exposition personnelle à la galerie Dalmau, Barcelone: 64 tableaux et dessins. Il fonde le "Agrupació Courbet".

1920: Miró se rend pour la première fois à Paris, où il rencontre Picasso. Il participe au festival dada à la Salle Gaveau. Trois de ses tableaux sont exposés à l'exposition française chez Dalmau (Barcelone), et deux autres à l'exposition catalane de Paris.

1921: Second séjour à Paris. Première exposition personnelle à Paris. Période de grande pauvreté.

1925: Première exposition à la galerie Pierre Loeb . Il participe en novembre à l'exposition "La peinture surréaliste" à la galerie Pierre et est invité au banquet en l'honneur de St. Pol Roux. Il est très lié au groupe surréaliste.

1926: Pour les Ballets Russes de Diaghilev, il collabore avec Marx Ernst aux décors de Roméo et Juliette. Expose deux toiles à la "Exhibition of International Modern Art", à Brooklyn.

1928: Un voyage en Hollande lui inspire la série des Intérieurs hollandais.

1929: Se marie avec Pilar Juncosa à Palma de Majorque.Le couple s'installe à Paris en novembre.

1930/1931: Plusieurs expositions personnelles à Paris, et première exposition personnelle à New-York, à la "Valentine Galery". Premières lithographies pour L'Arbre des voyageurs de Tzara. Exposition de collages, et exposition de sculptures-objet.

1932: Création des décors et costumes pour Jeux d'enfants des Ballets Russes à Monte-Carlo.

1936: Eclatement de la guerre civile en Espagne. Séjour à Londres et à Paris, où la guerre le surprend. Fait venir sa famille à Paris en décembre. Il peint à la détrempe sur cuivre et sur fibrociment.

1937: Peint Le Faucheur, disparu peu après, pour le pavillon espagnol de l'Exposition universelle de Paris. Voyage à Londres.

1938: Peint une fresque intitulée Naissance du dauphin sur le mur du salon de l'architecte Paul Nelson.

1939: Les troupes de Franco envahissent Barcelone. L'invasion allemande le contraint à fuir Paris pour Varengeville, en Normandie.

1940: Il s'installe à Palma de Majorque et commence la série des Constellations.

1941: Grande rétrospective de son oeuvre au Museum of Modern Art à New York.

1944: Premières céramiques avec Artigas, et premières sculptures en bronze.

1946: Exposition des "quatre espagnols" à l'Institute of Contemporary Art de Boston: Dalí, Gris, Picasso et Miró.

1947: Premier voyage aux Etats-Unis où il réalise le panneau mural 3x10m du Cincinnati Terrace Plaza Hotel. Illustre Parler Seul sur un texte de Tristan Tzara, édité par Maeght. Participe à l'expo surréaliste à la Galerie Maeght.

1948: Revient s'installer à Paris, première exposition personnelles chez Maeght qui devient son marchand exclusif. Edition d'un Derrière Le Miroir, illustré de lithographies originales.

1950: Miró crée ses premières xylographies sur buis. Peinture murale pour l'université de Harvard. En mai, exposition à la Galerie Maeght. DLM avec des textes de Raymond Queneau, Jacques Prévert et Michel Leiris. 8 pages non reliées. 2 lithographies originales en double page.

1952: Rétrospective de Miró à la Kunsthalle de Bâle.

1953: Nouvelle Série de 386 céramiques avec Artigas à Gallifa. Edition en juin 1953 pour l'exposition de 63 peintures et 36 eaux-fortes originales de MIRO à la Galerie Maeght d'un nouveau DLM, 20 pages non reliées. 12 lithographies originales en couleurs dont 1 en double page et 1 en quintuple page.

1954: Grand prix international de la gravure à la Biennale de Venise.

1956: S'installe à Palma de Majorque, où son ami l'architecte Sert lui a construit une villa. Vend la maison familiale de Barcelone. Commence les peintures murales pour le siège parisien de l'Unesco, dans le VII° arrondissement.

1958: Achèvement des peintures murales de l'Unesco.

1959: Second séjour aux Etats-Unis. Rétrospective au Museum of Modern Art de New York et à Los Angeles. Grand Prix de la Fondation Guggenheim pour ses peintures murales à l'Unesco.

1960: Céramique murale avec Artigas pour l'université de Harvard, en remplacement de la peinture murale de 1950.

1961: Exposition à la Galerie Maeght de la céramique monumentale réalisée par MIRO pour l'Université de Harvard (USA). DLM avec un texte de Joan Gardy-Artigas. 12 pages non reliées. 2 lithographies en couleurs en double page. autre exposition, en avril, de 46 peintures récentes de MIRO à la Galerie Maeght. DLM avec un texte de René Char ""Dansez montagnes"". 28 pages non reliées. 8 lithographies en couleurs dont 2 en triple page et 3 en double page.

1962: Grande rétrospective au Musée d'Art moderne de Paris. Le prix de dessin Joan Miró est créé à Barcelone.

1963 Exposition en avril de ""Terres de grand feu"", céramiques réalisées par Mirò avec Artigas et présentées à la Galerie Maeght. DLM, texte d'André Pieyre de Mandiargues sur des lithographies originales. Autre exposition chez Maeght en décembre, édition d'un DLM.

1964: Rétrospective à la Tate Gallery de Londres, et à la Kunsthaus de Zurich. Elles seront désormais fréquentes à travers le monde: Miró est célébré universellement comme l'un des grands artistes de ce temps. Inauguration de la Fondation Maeght à Saint-Paul, dont le labyrinthe est entièrement décoré de céramiques et de sculptures de Miró.

1965: Exposition à la Galerie Maeght, édition d'un DLM.

1966: Artigas et Miró réalisent Vénus de la mer, sculpture sous-marine en céramique pour une grotte à Juan-les-Pins. Tokyo et Kyoto présentent une grande rétrospective de son oeuvre aux japonais.

1967: Exposition de peintures, bronzes, céramiques, encres et collages de MIRO à la Galerie Maeght. Texte de Patrick Waldberg ""Le Miròmonde"". Poèmes d'André Frénaud ""Deux oiseaux fabuleux à Altamirò"" et Shuzo Takigushi ""Itinéraire"".

1968: Nommé docteur honoris causa de l'université de Harvard. Dernier voyage aux Etats-unis.

1970: Céramique murale pour l'aéroport de Barcelone, en collaboration avec Artigas. Trois céramiques murales monumentales et un jardin pour le pavillon en verre de l'Exposition universelle d'Osaka. En juin, exposition de 53 sculptures de MIRO à la Galerie Maeght. Texte d'André Balthazar.

1971 exposition à la Galerie Maeght de 50 peintures sur papier et dessins de MIRO. DLM avec un texte de Pierre Alechinsky. 44 pages non reliées. 3 lithographies originales en couleurs dont 1 en double page, 9 lithographies en couleurs dont 6 en double page et 56 reproductions en noir.

1972: La décision est prise de créer la fondation Miró à Barcelone.

1973: Rétrospective de ses sculptures et céramiques à la Fondation Maeght à St-Paul de Vence et exposition à la Galerie Maeght des Sobreteixims (sculptures/créations monumentales en laine et tapisserie) Edition d'un DLM.

1975: Inauguration officieuse de la Fondation Joan Miró, au Centre d'Estudis d'Art Contemporain de Barcelone. L'artiste y fait une donation de 5000 dessins.

1976: Inauguration officielle de la Fondation Joan Miró. Céramiques murales pour les laboratoires IBM à Barcelone.

1978: Mori el Merma costumes et personnages marionnettes créés par Miró pour Ubu roi de Jarry. DLM édité en novembre 1978 pour l'exposition de 51 peintures de MIRO à la Galerie Maeght. Texte de Marcellin Pleynet ""Mirò et la culture moderne"". Rétrospectives à Madrid et Majorque. Sculpture monumentale pour l'Esplanade de la Défense à Paris. Le conseil de l'Europe attribue son Prix spécial 1977 pour un musée à la Fondation Joan Miró

1981: Inauguration d'une sculpture monumentale de 12 mètres, Miss Chicago, à Chigaco, et de deux autres à Palma de Majorque.

1982: Inauguration de deux sculptures monumentales Personnage et oiseaux à Houston, et de la sculpture Doni i Ocell (Femme et oiseau) réalisée avec Artigas dans un parc de Barcelone.

1983: Exposition à la Galerie Maeght de ses sculptures récentes. Décès de Joan Miró le 25 décembre à Palma de Majorque. Obsèques solennelles au cimetière Montjuic de Barcelone.

1990: Rétrospective à la Fondation Maeght (catalogue).

1993: Inauguration du Musée Miró dans l'atelier de l'artiste à Palma de Majorque:
 mentions légales | newsletter