COUTURIER Marc

Plasticien contemporain français né en 1946 à Mirebeau-sur-Bèze ( Côte-d'Or ).

C’est au début des années 90 que l’idée du concept de « redressement » (qui a fait sa notoriété) lui est venue : sous ce terme, Marc Couturier a constitué un ensemble d’objets dont la forme évoque «par hasard» une figure facilement identifiable. Il nous les donne à voir, sans les modifier. Une feuille d’aucuba devient vitrail ; une plaque de placoplâtre un « Redressement » ; une promenade dans Amiens donne naissance aux Cabochons, « Redressement virtuel » d’éléments d’architecture ; une douelle de foudre trouvée dans un chaix forme une sculpture presque primitive, et la présentation de fragments de foudre en Teatrini, un ensemble de petits paysages...

Ailleurs, il invite à la contemplation ou à d’autres voyages. Des Lames * de samba recouvertes à la feuille d’or sont fichées dans les murs, les *Dessins du troisième jour , tracés à la mine de plomb, évoquent la création dans la Genèse comme les dessins à la pointe d’argent ou ceux de la série Les Personnes, les animaux et les choses.

L’œuvre de Marc Couturier est représentée dans les grandes collections publiques et privées. Il a réalisé des vitraux pour l’église Saint-Léger à Oisilly (Côte-d’Or), une croix pour le chœur de la cathédrale Notre-Dame de Paris et l’autel de l’église de Saint-Denis du Saint-Sacrement dans le Marais à Paris.

 mentions légales | newsletter