KELLY Ellsworth
Ellsworth Kelly est né le 31 mai à Newburg (USA) en 1923 - Vit et travaille à New York.

Ellsworth Kelly expose pour la première fois à la Galerie Maeght en 1958 et réalise des lithographies originales pour Derrière Le Miroir et une affiche pour l’exposition. Il passe l’été 1963 à Saint Paul, été précédant l’inauguration de la Fondation Marguerite et Aimé Maeght. De ses promenades dans le jardin et le potager des Maeght il créa un tableau Red, yellow, blue, et une série de lithographies originales.

Dès 1965 son œuvre gravé s’enrichissait de deux séries: une série de 27 lithographies originales, dans laquelle Kelly emploie les couleurs en différentes combinaisons et dont le centre est occupé par la même forme abstraite, et une série en noir inspirée des fleurs et jardins.

La passion de Kelly pour le contour, la silhouette, l'a poussé à dessiner presque continuellement. Le jardin des plantes à Paris, sous le châssis vitré de son atelier, est un de ses sujets favoris. II dessine ces plantes inlassablement, avec une ligne forte et simple, parfaitement organique dans son rythme, mais austère. De temps en temps, l'image d'une peinture émerge de ces contours. Une image suggérée non pas par la feuille ou la tige, mais par l'espace.

Ellsworth Kelly fait partie de ces jeunes soldats américains qui bénéficièrent d’une bourse, à la durée proportionnelle à leur séjour sous les drapeaux. Après une guerre qui le mena de la Normandie en 1944, à la Bretagne, il s’inscrit à l’Ecole des Beaux-arts de Paris. Il a su, au sein de la mouvance de l’Ecole de Paris, mettre au point un vocabulaire plastique qui, développé dans toute sa plénitude lors de son retour à New York, en fait un des rares artistes d’aujourd’hui à poursuivre une interrogation centenaire sur la peinture.

Le Guggenheim museum de New-York a consacré une salle entière aux dernières œuvres de Kelly, grandes sculptures murales dans lesquelles les couleurs primaires s’assemblent encore de tout leur poids pour ne laisser qu’une impression de volumes et de couleurs poétiques.

Lors de l’exposition-hommage Matisse - Kelly au Musée national d’art moderne-Centre Georges Pompidou, le public a pu aprécier, notamment, la flamboyance des dessins de Kelly consacrés aux plantes. Camélia, Cyclamen, Mandarine, Poire, Orange, Branche de citron, Figue, Feuille de melon, Magnolia…Par leur élégance et leur simplicité ces lithographies originales nous démontrent que, bien que considéré comme un des artistes du XXème siècle les plus au faît de l’abstraction, Ellsworth Kelly sait retranscrire la réalité par le trait.
  • Pour recevoir les informations sur les expositions, évènements et vernissages Maeght, inscrivez-vous à notre news-letter par le lien ci-contre.
 mentions légales | newsletter